Délégationdes Hauts-de-Seine

À Gennevilliers, équipe locale et CCAS font bon ménage !

En 2013, lors de la consultation du réseau « aides sociales et développement », un certain nombre d’idées étaient ressorties pour faire évoluer nos pratiques d’aides afin de ne pas nous cantonner dans une posture de distributeurs, mais d’être plutôt des accompagnateurs.

À Gennevilliers, équipe locale et CCAS font bon ménage !

publié en septembre 2014

Après des échanges et des réflexions en équipe thématique, l’équipe locale du Secours Catholique de Gennevilliers a décidé d’aller à la rencontre de son centre communal d’action sociale (CCAS), qui anime des sessions collectives d’accès aux droits.

Après un premier contact fructueux où chacun se retrouve dans les objectifs, le partenariat se lance : les assistantes sociales animent trois fois dans l’année des sujets importants pour les personnes accueillies : le budget, la famille et la santé. L’objectif : que chacun puisse être en mesure de connaître ses droits et de les faire valoir !

Ce partenariat à trois têtes (bénévoles, personnes accueillies et assistantes sociales) repose sur un savant équilibre :

• L’équipe souhaite recevoir des professionnels qui ne sont pas là pour faire du conseil individuel mais plutôt pour accueillir les personnes autour d’un café et leur proposer une animation avec des panneaux d’informations, des questions, des prospectus !

• Les personnes accueillies qui ont assisté à ces sessions en redemandent, car les sujets les intéressent et les concernent !

• Les assistantes sociales apprécient l’accueil dans les associations et nous confient qu’elles « aiment la proximité avec le terrain, le public, les bénévoles » !

Forte de cette réussite, l’année prochaine, l’équipe de Gennevilliers accueillera cinq sessions, avec de nouveaux sujets !

N’oublions pas en effet que notre projet de délégation « Ensemble, vivons la fraternité » nous invite bien à aller à la rencontre des gens, à les accompagner, mais aussi à les rendre acteurs de leur vie. Connaître ses droits est donc un premier pas !

Laure Turchet

Imprimer cette page

Faites un don en ligne